Alfred Binet

Alfred Binet

Alfred Binet (Alfredo Binetti), né le 8 juillet 1857 à Nice et mort le 18 octobre 1911 à Paris, est un pédagogue et psychologue français. Il est connu pour sa contribution essentielle à la psychométrie.

Il est l'inventeur des premiers tests psychométriques.

Quotient Intellectuel (QI)

Le quotient intellectuel ou QI est le résultat d'un test psychométrique qui, lorsqu'il est corrélé avec les autres éléments d'un examen psychologique, entend fournir une indication quantitative standardisée liée à l'intelligence abstraite. Le résultat fournit un indice sur la vivacité intellectuelle de l'enfant ou de l'adulte, que les parents ou éducateurs sont libres d'utiliser ou non. En effet, la construction des tests de QI est empirique : aucune théorie complète ne la sous-tend. Des psychologues ne fondant leurs consultations que sur la mesure du QI seraient en revanche désinvoltes, ce facteur ne constituant qu'un élément de la personnalité.

Le test de Binet comparait le score de chaque enfant à la moyenne ou à la moyenne obtenue par ceux d'un certain âge, qui était considéré comme l'âge mental du sujet. En divisant l'âge mental par l'âge chronologique réel du sujet, on obtenait un quotient (d'où le nom). Par exemple, si un garçon de 10 ans avait le score moyen d'un garçon de 11 ans, son âge mental serait de 11 ans et son QI serait de 11/10 = 1,1, soit 110 en pourcentage:

cociente intelectual

Historique

Les recherches pour "mesurer" l'intelligence existent depuis les débuts de la psychologie scientifique, c'est-à-dire la fin du XIX° siècle.
Le terme "Mental Test" est employé pour la première fois par CATTELL (USA) en 1890.
Cependant ce n'est qu'en 1905 que Alfred BINET (1857-1911) et Théodore SIMON (1873-1961) mettent au point en France un premier test fiable, qui permet de mesurer le développement intellectuel des enfants par rapport à leur âge. Le résultat est exprimé en âge mental.
En 1912, l'Allemand STERN a l'idée de diviser le résultat obtenu au test de BINET-SIMON (âge mental) par l'âge réel de l'enfant, et de multiplier le tout par 100. C'est le premier "quotient".
En 1916, TERMAN (USA) adapte le BINET-SIMON et en fait le STANFORD-BINET, qui sera utilisé sur 1.75 millions de recrues en 1917-18.
En 1939, David WECHSLER (USA) a l'idée de changer le traitement statistique des tests, afin d'avoir des résultats non plus en âge mental, ni en QI, mais en rang dans la population.
En 1966, René ZAZZO (France) revoit la BINET Simon et crée la NEMI.



Raisonnement


Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour les statistiques et la publicité personnalisée.
Si vous continuez à naviguer, nous supposons que vous acceptez son utilisation. X +Info